Présentation de l’association


Les Enfants de la Comédie : une Ecole, une Troupe, une Passion, une pédagogie unique pour s’épanouir dans une pratique artistique.

Association loi 1901 à but non lucratif, déclarée d’Intérêt général, Les Enfants de la Comédie ont pour but de promouvoir les arts de la scène auprès d’un large public et particulièrement les jeunes en s’impliquant dans la vie de la cité.

En 1997, Alain Michaud, directeur du SEL et Karin Catala, Comédienne, auteur et metteur en scène, créent l’Ecole du Spectacle du SEL afin de permettre à une sélection de jeunes d’approfondir leur pratique théâtrale. Pendant 3 ans, cette Ecole forme une vingtaine de jeunes et produit ses premiers spectacles.

Très vite le monde du spectacle s’intéresse à cette nouvelle structure et la sollicite pour des productions. Trois enfants sont engagés dans « Une Journée particulière » de Ettore Scola avec Françoise Fabian et Jacques Weber en tête d’affiche. C’est le début d’une collaboration avec les différentes scènes de Paris, les productions cinématographiques et les agents artistiques.

Jacques Weber et Charlotte de Turckheim deviennent parrains de l’aventure.

En 2001, fort de son succès, l’Ecole change de statut et devient une structure autonome « Les Enfants de la Comédie » sous l’impulsion de Marie-Noëlle Billard qui prend en charge le poste d’administrateur, à coté de Karin Catala, directrice Artistique et Fabien Kantapareddy, directeur Musical.  Le SEL signe une convention de résidence avec ce nouveau partenaire. L’Ecole s’installe en 2006 à Boulogne- Billancourt.

En 2013, l’association signe une convention de partenariat culturel avec l’Opéra de Massy.

L’association est gérée par un Conseil d’administration élu constitué de représentants des élèves. Un Commissaire aux Comptes a été nommé pour la certification des comptes qui sont présentés en Assemblée Générale ouverte à tous les adhérents une fois par an en octobre.

L’association est subventionnée par Les mairies de  Boulogne-Billancourt et de Sèvres; le Conseil général des Hauts de Seine, la DRAC île de France.

Elle bénéficie du soutien de la Fondation Ocirp pour son spectacle la Maison du Bout de Monde, autour de la problématique des orphelins, la Fondation Sakura pour son projet autour des Femmes, de Arte pour Le Mariage Forcé de Molière tourné par la Cie EDLC, la société Henkel et de l’ARS pour son travail autour d’un projet intergénérationnel avec l’EPHAD des Abondances.

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){ (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o), m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m) })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga'); ga('create', 'UA-39742976-5', 'auto'); ga('send', 'pageview');